http://mindful-news.org/italie-le-plus-grand-producteur-mondial-delectricite-passe-au-vert/

Le groupe Enel, l’équivalent italien d’EDF, a annoncé cette semaine qu’il se désengageait du charbon et du nucléaire et qu’il ferait de même à moyen terme (2025) pour le gaz naturel. C’est une grande nouvelle pour deux raisons. D’abord à cause de la taille d’Enel, qui est dans les cinq premiers producteurs d’énergie au monde en terme de valeur monétaire, et le premier en terme de nombre de clients. Concrètement cela veut dire que le groupe compte investir 25 milliards d’euros dans les énergies renouvelables au cours des cinq prochaines années.

Mais le plus marquant est la position du PDG d’Enel sur le sujet. Contrairement à EDF, son équivalent italien a été privatisé, et sa direction est donc plus libre de ses choix. Jusqu’à récemment, Enel était en guerre ouverte avec Greenpeace à cause de ses centrales à charbon. La situation a complètement changé avec le nouveau PDG du groupe, Francesco Starace. Voici un extrait d’une interview qu’il a accordée au Guardian :

“Il y a une gigantesque marée qui avance, et vous pouvez décidez dans quelle direction vous souhaitez nager. La marée n’est pas en votre contrôle, c’est l’évolution des technologies. Je pense que c’est complètement fou si quelqu’un [NdT : les autres producteurs d’électricité] pense pouvoir réellement influencer cette marée. […] Vous allez avoir de grosses surprises. Dans les douze prochains mois vous verrez la plupart des entreprises faire plus ou moins la même chose. […] La technologie nucléaire aujourd’hui (mais pas le nucléaire en général) est dans une impasse. La preuve c’est que ces gigantesques centrales sont typiquement des cauchemars d’ingénierie et de construction.”

C’est le PDG du plus grand fournisseur d’électricité mondial qui parle. Le monde bouge… il bouge vite… et dans la bonne direction ! 😀

Source