Accueil Forums Vos infos optimistes Transition énergétique Transformer la pollution en diamants : Le pari d’un artiste danois arrive à Pékin

  • Auteur
    Messages
  • #1521

    « Transformons le brouillard de pollution en diamants ! Ce n’est pas aussi fou qu’il n’y paraît. » Ainsi s’intitule la vidéo promotionnelle du projet pour le moins original de l’artiste danois Daan Roosegaard.

    D’abord inaugurée à Copenhague, la tour va arriver en Septembre à Pékin, ville connue pour être l’une des plus contaminées au monde (elle est actuellement classée septième). Elle a même été qualifiée par The Guardian de ville « quasiment inhabitable », « qu’on croirait sortie d’un film de science-fiction ». Les habitants souffrent énormément de la pollution, au point de sortir de chez eux avec des masques protecteurs, ce qui ne les empêche pas de développer de nombreuses maladies respiratoires.

    La tour attrape l’air contaminé, sur une surface équivalente à un terrain de football, en capture le CO2 et rejette un air plus propre. Le dioxyde de carbone est compressé durant une heure environ, et la poudre de charbon est ensuite réutilisée par l’artiste pour en faire des… diamants. Bien sûr, il ne s’agit pas à proprement parler de diamants, mais d’un mélange de verre et de charbon qui est monté sur un support pour le le vendre sous la forme de bagues. L’argent récupéré sera destiné au financement d’autres tours dépolluantes.

    Evidemment, il ne s’agit pas de la solution miraculeuse face à la crise environnementale, mais toutes les bonnes idées sont bonnes à prendre, surtout si elles permettent aux populations urbaines de respirer un peu plus librement !

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.