TK (Reuters/Marko Djurica)TK (Reuters/Marko Djurica)

Parmi la myriade de problèmes que comporte le fait de devoir quitter son pays figure celui de la perte de diplôme. Les réfugiés qui se réinstallent dans d’autres pays se retrouvent souvent incapables de poursuivre leur cheminement de carrière en raison d’une nouvelle série de normes ou de compétences requises. Selon un article de Quartz, il y aurait une solution à cela : l’apprentissage virtuel, en ligne.

Le Département d’Etat américain a annoncé le 20 juin dernier un partenariat avec une plateforme d’éducation en ligne, Coursera, qui permet aux réfugiés du monde entier de prendre des cours gratuitement. “Coursera pour les réfugiés” fonctionnera comme ceci : les groupes à but non lucratif qui soutiennent les réfugiés dans tous les pays peuvent demander l’accès entièrement financé aux cours, ce qui signifie que les migrants seront en mesure de prendre toutes les classes de la plate-forme et de s’épargner les coûts d’obtention de leurs certificats professionnels. La plate-forme offre actuellement des conférences de professeurs traitant un large éventail de sujets, de la science des données à la conception de la mode.

Alors que la crise de l’immigration s’intensifie, l’emploi devient une problématique mondiale. Le nouveau programme vise à aider les réfugiés en offrant “des compétences importantes qui les aideront dans l’économie mondiale,” explique Evan Ryan, secrétaire adjoint de l’État américain aux affaires éducatives et culturelles. Pour Coursera, l’important, c’est d’agir.

Bien que ce projet comporte certains défauts et problèmes, son fonctionnement montre déjà des résultats, ce qui est bon signe : en 2015, une étude conjointe a démontré que 72% des gens ayant suivi les cours proposés en ligne ont vu leur carrière s’améliorer grâce à cela.

Les réfugiés à travers le monde peuvent maintenant suivre des cours en ligne gratuits
5 (100%) 1 vote