group-sit

Au Royaume-Uni, un programme d’essai a lieu pour 60 détenus parmi les plus violents, qui sont à cause de cela confinés dans des sections de haute sécurité. L’idée est de développer un outil de réhabilitation pour les personnes ayant des pulsions si violentes qu’elles les rendent inaptes à la vie en société.

C’est une forme de MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) qui va être enseignée. Cette technique développée aux Etats-Unis et utilisée pour détendre les patients dans les hôpitaux est un dérivé laïc des méditations traditionnelles orientales.

Il s’agit d’un vrai défi pour la MBSR, car cette fois-ci les patients sont tous assez particuliers. Par exemple, l’un d’eux a tué deux fois, et envoyé récemment cinq gardiens à l’hôpital car il était mécontent de sa ration de pain.

Cependant, il y a des raisons d’espérer, car plusieurs études sur des cas un peu moins sévères ont déjà été menées avec succès. Affaire à suivre !

Source – en anglais