Une bouteille d’eau en plastique peut prendre des centaines, voire des milliers d’années pour se dégrader. Une nouvelle bouteille d’eau à base d’algues a été conçue selon un principe opposé : immédiatement après l’avoir bue, elle commence à se désagréger. Et si vous ne voulez pas la jeter, vous pouvez la manger. La bouteille est faite à partir de gélose, une poudre d’algues. Quand la poudre est mélangée avec l’eau, elle se transforme en un matériau semblable à de la gelée pouvant ensuite être moulé sous forme de bouteille.

“ Ce qui rend ce mélange d’algues et d’eau intéressant est la durée de vie de la bouteille ”, explique Ari Jónsson, un étudiant en conception de produits à l’Islande Académie des Arts, qui a créé la bouteille expérimentale. “ Elle doit contenir du liquide pour maintenir sa forme et dès qu’elle est vide, elle va commencer à se décomposer. ”

La bouteille a aussi un autre avantage sur le plastique : l’eau reste naturellement fraîche, même par temps chaud. Toutefois, dans sa version actuelle, l’objet présente encore de nombreux défis pratiques. Par exemple, la bouteille n’est pas faite pour durer sur l’étagère d’un magasin. “ Ce projet est encore dans les premiers stades et il y a tant de choses qui doivent être examinées ”, dit son concepteur. “ Un grand défi à relever est la fragilité des bouteilles, elles se déchirent facilement, comme du papier. ”

“ Je ne peux pas prétendre que cette invention est la solution idéale à notre problème avec les bouteilles en plastique ”, dit Jónsson. “ Mais c’est un début et cette idée pourrait, espérons-le, mener à de nouvelles façons de résoudre ce problème… Le passage aux bouteilles réutilisables est aussi une bonne idée mais qui a ses avantages et ses inconvénients. Nous devons mettre plus de moyens pour aborder ce problème le mieux possible. ”

Il est clair qu’une alternative aux bouteilles en plastique est nécessaire. La fabrication des bouteilles nécessite des millions de barils de pétrole, et produit des millions de tonnes de dioxyde de carbone. Bien que le nombre de bouteilles d’eau recyclées progresse lentement (+ 31 % en 2014 aux Etats-Unis), des milliards de bouteilles finissent toujours dans les décharges chaque année.

“ Nous devrions nous demander, pourquoi utiliser des matériaux qui prennent des centaines d’années à se décomposer dans la nature, tout ça pour boire une fois, puis jeter ”, dit Jónsson.

Source

 

Une bouteille d’eau à base d’algues, biodégradable et mangeable !
5 (100%) 1 vote